stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


Alice Cooper se présente aux élections présidentielles américaines ?


Publié le Mardi 2 Août 2016 - modifié le Mardi 2 Août 2016 - 18:45


Alice Cooper garde son serpent dans une cage et la guillotine dans un entrepôt, il place les gens avant sa carrière et il souhaite être élu par la population. 

Il annonce aujourd’hui sa candidature à la présidentielle américaine avec une réédition de son titre « Elected », un classique sorti en 1972. Ce titre si emblématique incarne, encore une fois, un hymne des temps modernes grâce à une recette simple : une longue crinière au style dépassé, un accent américain et des règles bien plus faciles à comprendre pour les anglais que toutes les règles de Theresa May. 

Mais tout ne se gagne pas seulement grâce à un look élégant, de longues locks et un accent étrange – Alice Cooper a créé une plateforme où tous les votants peuvent se cacher. Il demande à ses amis américains et britanniques mais aussi à tous les autres, que tous ceux qui ont perdu espoir à cause des leaders politiques se joignent à « The Wild Party ». 

Alice Cooper a passé un nombre incalculable de nuits sur la route, plusieurs heures troubles à s’inquiéter sur les trajectoires empruntées par nos grandes nations. Sans peur de la polémique ou de passer à l’action, Alice Cooper prévoit de canaliser chaque once d’énergie pour trouver des solutions aux problèmes mondiaux. Il aborde les préoccupations quotidiennes des femmes et des hommes « ordinaires » et travailleurs qu’il rencontre lors de ses concerts (une centaine de concerts par an autour du monde). 
Donc, si vous cherchez un candidat avec un programme qui parle de sujets réellement importants, votez Alice Cooper, l’homme qui prévoit de s’attaquer aux problèmes alarmants, controversés et provoquants se trouvant dans l’esprit des vrais Américains et Britanniques :  

- Réintégrer Brian Johnson dans le groupe AC/DC

- Mettre un serpent dans chaque pot

- Abolir les crayons et les livres

- Ajouter Lemmy au Mont Rushmore

- Renommer Big Ben en « Big Lemmy »

- Mettre la tête de Groucho Marx sur les billets de 50$

- Et la tête de Peter Sellers sur les billets de 20£

- Les porte-gobelets seront obligatoires sur chaque siège d’avion

- Interdire les discussions au cinéma ou au théâtre

- Interdire les selfies sauf pour un jour désigné comme la « Journée Nationale des Selfies » 



















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings





sur cette page