stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


Anggun et Florent Pagny : Voici leur duo événement avec Nos Vies Parallèles


Publié le Mardi 15 Septembre 2015 - modifié le Mardi 15 Septembre 2015 - 11:41


« Nos vies parallèles » c’est avant tout l’histoire d’une rencontre : celle de 2 artistes majeurs de la scène musicale française. La rencontre de deux personnalités authentiques, de deux univers, de deux cultures.

Une rencontre humaine qui s’est faite il y a près de 20 ans.

 Enfant Star dans son pays natal l’Indonésie depuis l’âge de 9 ans (où elle enchaine les succès avec 4 albums n°1 des ventes), Anggun n’a que 20 ans lorsqu’elle débarque en France. Elle ne parle pas notre langue et rêve de dévorer la vie, de partir à la rencontre des autres, pour mieux se découvrir elle-même.

Au hasard d’une rencontre, le destin mettra sur son chemin celui qui va changer sa vie et lancer sa carrière internationale : Florent Pagny. Séduit par sa voix singulière et envoutante, il lui présente son producteur musical de l’époque. C’est ainsi que « La neige au Sahara » verra le jour et rencontrera le succès dans plus de 33 pays (Anggun devenant l’artiste francophone la plus vendue à l’export cette année-là).
Leurs chemins se croiseront souvent… chacun se réjouira du succès de l’autre à distance… Deux destins parallèles, deux histoires entremêlées, de Bali à la Patagonie en passant par la France. La distance n’efface pas les liens.

En 2015, en pleine préparation de son nouvel album « Toujours un ailleurs », Anggun propose à Florent d’interpréter avec elle le titre que Frédéric Chateau leur a écrit : « Nos vies parallèles ».

Un titre à l’image de leurs vies, de leur histoire commune.

L’artiste Colombien Yuri Buenaventura acceptera avec joie de les accompagner sur ce duo authentique. Le mélange des genres et des origines, toujours…

« Nos vies parallèles » : un titre solaire, coloré, à l’image de leur joie de vivre.

Anggun raconte : « Cette chanson c’est un peu comme la vie : on vit tous ensemble, on partage la même chose, on ne connait pas la vie des autres et puis un jour on se rencontre. Il se passe des choses artistiques ou pas, on fait des choses ensemble ou pas, mais j’aime beaucoup l’idée de ces personnes que je n’ai pas encore rencontrées et qui respirent le même air et qui ne vivent peut-être pas la même chose mais qui vivent avec la même intensité, et puis un jour ou l’autre on se rencontre… ou pas. Je trouve cette idée très romantique. »

Florent Pagny confie : « Cette chanson, avec le petit train dans la plaine, c'est exactement ma vie en Patagonie, et quand j'ai lu pour la première fois les paroles, je me suis vu chez moi… »
 



















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings





sur cette page