stephanelarue.com

Ariane Massenet: « La télé, c’est compliqué quand on n’est pas une bombasse »


Publié le Dimanche 10 Juin 2012 - modifié le Dimanche 10 Juin 2012 - 10:40


Ariane Massenet: « La télé, c’est compliqué quand on n’est pas une bombasse »
Invitée de la web-émission « Immédias » du magazine l’Express, Ariane Massenet se livre sur son départ du « Grand Journal » et sa vision de la télévision.

Après sept années passées aux côtés de Michel Denisot sur le plateau du « Grand Journal » de Canal +, Ariane Massenet a décidé de se lancer un nouveau défi en prenant les commandes de « La Matinale », sur la même chaîne. « Il était clair que de toute façon, il s’agissait de ma dernière saison. Je l’avais annoncé en interne dès novembre. J’avais des propositions en-dehors de Canal. Mais c’est ma maison ». Direction « La Matinale », où elle remplacera Maïtena Biraben, que l’on retrouvera aux commandes d’une émission culturelle produite par Bangumi, la boîte de production de Yann Barthès et Laurent Bon. Un nouveau départ qui lui permet toutefois de rappeler son amour pour…la radio.



« J’ai commencé par la radio. J’adore la radio parce qu’il n’y a pas la contrainte de l’image. Je suis arrivé très tard à la télévision. Je pensais que ce n’était pas un métier pour moi; je préférais être « derrière ». Je suis arrivée avec Marco (Marc-Olivier Fogiel), je devais avoir 35 ans. La contrainte de l’image est difficile. Quand on n’est pas une bombasse qui passe son temps à se regarder dans la glace, c’est compliqué. Les gens vous regardent et n’écoutent pas forcément ce que vous dites. Or, à la radio, tout passe par la voix. Et je trouve intéressant d’y faire passer l’émotion. C’est beaucoup plus fort »

















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings