stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


Aurélie Filippetti félicite les lauréats du 67ème festival de Cannes


Publié le Samedi 24 Mai 2014 - modifié le Samedi 24 Mai 2014 - 21:08


C'est par le biais d'un communiqué de presse que la Ministre de la Culture et de la communication Aurélie Filippetti a tenue à réagir au palmarès du Festival de Cannes 2014.

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication tient à féliciter l'ensemble des lauréats du palmarès du 67ème festival de Cannes présidée par Jane Campion, et en particulier le réalisateur turc Nuri Bilge Ceylan qui s’est vu décerné la Palme d’Or pour son film « Winter sleep ».

Cette récompense va à une œuvre célébrant l’intime et les questionnements sociétaux, sublimés par des lumières au diapason des émotions des protagonistes du film. Ce film coproduit par Arte, distribué par Memento Films, a bénéficié de l’aide au cinéma du monde, accordée par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et l’Institut Français.
 
La Ministre se réjouit que la Caméra d’Or ait été attribuée au trio de réalisateurs français Claire Burger, Samuel Theis et Marie Amachoukeli, pour « Party Girl », produit par Elzévir et distribué par Pyramide. Déjà lauréat du Prix d’ensemble à Un Certain Regard, c’est toute la singularité de l’histoire de ce portrait d’Angélique, entourée de sa famille et de ses amis, qui interpelle le spectateur grâce au talent d’un collectif d’acteurs non-professionnels. Ce film tourné en partie en Lorraine, a bénéficié du soutien des collectivités et de l’avance sur recettes du CNC.
 
A l’heure où le plus bel écrin pour le cinéma mondial que constitue le Festival, ferme ses portes, Aurélie Filippetti tient à rendre hommage à l’action de Gilles Jacob dont cette édition cannoise est la dernière après 38 ans consacrés au Festival comme Délégué général puis comme Président. Au 1er juillet, l’homme de culture Pierre Lescure lui succèdera, Thierry Frémaux continuant de diriger le Festival avec talent et engagement.
 
La Ministre félicite également les œuvres françaises et artistes honorés et primés dans les autres sélections : à la Semaine de la critique, Boris Lojkine pour son film « Hope » produit par les sociétés françaises Zadig Films et distribué par Pyramide, le court-métrage italo-français « A Ciambra » de Jonas Carpignano, Gaëlle Denis pour son court-métrage "Crocodile" ; à la Quinzaine des réalisateurs, Thomas Cailley pour « Les Combattants » produit par Nord-Ouest Films et distribué par Haut et Court.
 
Aurélie Filippetti tient à souligner la présence de nombreux Français dans les sélections cannoises, parmi lesquels des diplômés de la Fémis, école soutenue majoritairement par le Ministère et le CNC dont sont notamment issus les lauréats 2014 comme le trio de réalisateurs et des techniciens de la Caméra d’Or.
 
Tous, avec le Festival de Cannes et leurs partenaires institutionnels et financiers, participent du rayonnement cinématographique de la France, et de la célébration du modèle de soutien à la création de notre pays, qui a une nouvelle fois favorisé la consécration de talents de toutes nationalités comme en témoignent le palmarès et les différents prix attribués.

















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings