stephanelarue.com

Ballade pour simples gens de Jean-Marie Devick


Publié le Samedi 20 Juin 2015 - modifié le Samedi 20 Juin 2015 - 17:59


Ballade pour simples gens de Jean-Marie Devick
"Le temps est un barbare, il faut le retarder,
À coups de petits bonheurs savamment grappillés,
Chasser tous les malheurs, oui, à grands coups de pied,
Ignorer les phraseurs et les illuminés.

Il faut boire aux bonheurs, tout de suite, goulûment,
Goûter à tous plaisirs sans perdre trop de temps,
Cumuler belles rencontres, les vivre à cent pour cent,
Savourer les caresses, les regards envoûtants.

C'est certain, le temps presse, il faut le devancer,
Épuiser les merveilles que la vie a données,
Ne pas être en sommeil, toujours être éveillé,
Jusqu'à ce que la camarde vienne pour nous faucher."

Tour à tour intime et universel, jouisseur et amer, le recueil de Jean-Marie Devick joue les ruptures de ton avec une aisance déconcertante. Parfois acides, un brin irrévérencieuses, toujours sincères et profondément humaines, ses envolées sans langue de bois parlent à tous et ne peuvent laisser indifférent. 

















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings