stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


France et Monde

Claire O'Petit persiste sur l'APL : "Les étudiants sont chez papa-maman. Excusez-moi, je ne pleure pas!"


Publié le Mardi 25 Juillet 2017 à 13:48




Alors que la députée Claire O'Petit fait un énorme Bad buzz depuis sa petite phrase sur la baisse de l'APL de 5 euros : "Si à 18 ans vous commencez à pleurer pour 5 euros...", avait dit la députée de la 5ème circonscription de l'Eure,

Elle était invitée, ce mardi, dans Les Grandes Gueules sur RMC (elle y était chroniqueuse avant son élection) et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle est très loin de regretter sa sortie, bien au contraire. 

Claire O'Petit en remet, même, une couche tout en faisant une généralité sur la vie quotidienne des étudiants: 
 
 Pour le moment, nous demandons un effort qui a vraiment un sens ! Ou nous empruntons encore aujourd’hui, et on ne change rien aux APL. Ou on fait un effort

A cette époque-ci de l'année, les étudiants sont chez papa-maman. Excusez-moi, mais je ne pleure pas.

À 7000 euros par mois (hors avantage dû à sa nouvelle fonction, ferait-elle, elle aussi, un effort financier ?

Claire O'Petit fait son Caliméro en expliquant qu'elle est passée par une phase difficile : 
 
J'ai connu une période où je n'avais pas un euro dans ma poche pour acheter une baguette.

Enfin, Claire O'Petit tente de démontrer qu'elle n'est pas aussi détestée que cela après son bad buzz : 
 
Il faut se méfier des réseaux sociaux. Vous n'imaginez pas tous les mails de soutien que j'ai reçus

Des mails de soutien, mais certainement pas de la part de nombreux bénéficiaires de l'APL pour qui 5 euros représentent plusieurs... baguettes.