stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


Découvrez Valide Rimeur, le protégé de Grand Corps Malade


Publié le Mercredi 31 Juillet 2013 - modifié le Mercredi 31 Juillet 2013 - 19:57


Découvrez Valide Rimeur, le protégé de Grand Corps Malade
Il a grandi à Nemours, donné des cours de break-dance à la scala et étudie actuellement la philosophie à la Sorbonne, Hervé Da Silva est un artiste complet et multifacettes.
 
 
Son actualité musicale est plutôt chargée, tout comme son parcours. Hervé Da Silva, plus connu sous le nom de Valide Rimeur, vient en effet de sortir non pas un, mais deux albums.
 
«  L’Autre Scène  » tout d’abord réuni cinq titres maxi aux consonances rap dans lequel Hervé pose ses mots sur des instrus composés par différents artistes. Et l’album slam « Ontologie » aux textes plus forts et aux mélodies plus intimistes qu’il compose à la guitare.
 
Un artiste complet
 
Le rap est pour lui comme  une sorte de défouloir et un moyen de transmettre joie et bonne humeur. Alors que le slam lui permet d’exprimer des choses plus personnelles, plus sérieuses. Hervé Da Silva s’inspire autant d’Aznavour que des grands noms du rap. Plus qu’un chanteur, il est un artiste complet : auteur, compositeur, interpréte et musicien, il est aussi danseur.
 
Il a débuté par le break-dance et donné des cours de break à la scala à Nemours. Puis naturellement, il s’est tourné vers la musique. Dés tout petit, il avait cette envie quasi inexplicable d’exprimer son ressenti à travers des textes. Les mots avec lesquels, il aime jouer, usant des métaphores et des doubles sens.
 
C’est d’ailleurs ce goût de la langue française qui le mènera après le bac à suivre des études de psychologie puis de philosophie, il poursuit actuellement sa troisième année à la Sorbonne ? La philo stimule le cerveau, donne du vocabulaire, aide à trier ses idées, ses pensées.
 
Repéré par Grand Corps Malade
 
Après plusieurs contributions dans des collectifs rap à Melun, au Mée, Hervé se met au slam et parcours les scènes slam et autres concours. Il y rencontre Grand Corps Malade, alors membre d’un jury, il est touché par son énergie, sa passion et sa plume. Un beau compliment pour Hérvé qui enregistre un morceau, Passage piéton avec celui qui a démocratisé le slam en France. «  La vie est une route dangereuse, où chacun crée son passage piéton », disait la chanson que l’on peut écouter sur Internet. Une devise, telle une philosophie de vie à laquelle Hervé tient beaucoup.
 
Ses textes souvent autiobiographiques ne parlent pas de révolte mais de faits de société, de prise de conscience des capacités qu’on a en soi. C’est une maniére de dire marque ton époque, impacte ta génération avec ce qu’il y a de bon en toi.
 
C’est tout naturellement qu’il travaille avec le label « Marque ton époque  ».
 
Où l’écouter. Ses albums coproduits par Mazava Prod sont disponibles sur les plateformes de téléchargements telles qu’Itunes et ses clips, dont le dernier « Ambiance Valide » a de quoi devenir le tube des bôites de nuit cet été, visibles sur Youtube.



















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings





sur cette page