TOUTES LES ACTUS MÉDIAS ET PEOPLE

Partagez l'article
stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue




Archives

Des recettes CHARAL créées par Marc, gagnant de MASTERCHEF 2013


Publié le Mercredi 8 Janvier 2014 à 12:42




C’est dans le cadre de L’Atelier Charal, parti à la rencontre des Français, pour leur apprendre à aiguiser leur goût pour la viande, que la marque a fait appel à Marc, incontournable candidat de la 4e saison de Masterchef. Charal l’a sollicité pour sublimer quatre de ses morceaux les plus emblématique : L'onglet, la côte de boeuf et l’entrecôte.

Le cuisinier amateur revisite ainsi ces viandes nobles et goûteuses dans des recettes audacieuses.

Il nous livre notamment celle de son fameux filet de boeuf façon tataki, celui-là même qui lui a permis de remporter la sélection régionale et de briller
ensuite au casting national de Masterchef.

Charal dévoile ses 5 conseils pour réussir à coup sûr la cuisson de sa viande

 
1. Anticiper la cuisson

Sortir la viande du réfrigérateur 5 à 10 minutes avant de la préparer, ouvrir l’emballage pour l’aérer et lui permettre de s’oxygéner, afin d’éviter un “choc de température” qui la ferait se contracter à la cuisson et donc devenir moins tendre.
 
2. Choisir la bonne matière grasse

Pour poêler les pièces de boeuf, opter pour l'huile de pépins de raison, qui monte rapidement à haute température (idéal pour bien saisir !) et dont le goût neutre laisse s'exprimer la saveur de la viande
 
3. Saler juste

Saler la viande seulement du côté qui sera saisi à la poêle. Ainsi, elle dégage des sucs qui caramélisent. Saler ensuite légèrement l’autre face, puis retourner le morceau.
 
4. Nourrir la viande

Lorsqu’elle est cuite à point, baisser le feu et ajouter un beau morceau de beurre. En arroser généreusement la viande pour la “nourrir” et enrichir son goût.
 
5. Laisser reposer

Pour lui assurer une tendreté maximale, laisser la viande au repos après la cuisson, idéalement au chaud (sous aluminium, au four à 50 °C), au moins 5 minutes avant de la servir.




Partagez cet article :







Suivez Stéphane Larue sur les réseaux sociaux :