stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue



People

Édouardo (Je t'aime le lundi): les nouvelles ne sont pas rassurantes concernant son affaire d'expulsion de France


Publié le Mercredi 15 Mars 2017 à 18:38




Édouardo (Je t'aime le lundi): les nouvelles ne sont pas rassurantes concernant son affaire d'expulsion de France
Le chanteur et poète Édouardo, connu pour le tube "Je t'aime le lundi" donne des nouvelles concernant son affaire d'expulsion de France et ce n'est vraiment pas rassurant.

C'est sur Facebook qu'il donne des détails :
 
Je m'appelle Eduardo Pisani, je suis poète et je suis plus connu sous le nom d'Edouardo, le chanteur de "Je t'aime le lundi".

On me traite comme un criminel.

Mon nom est dans le fichier des gens recherchés.

Jeudi 16 mars 2017 à 9 heures du matin, mon recours en annulation de mon expulsion de la France sera examiné par le tribunal administratif de Paris, 7 rue de Jouy 75004 Paris.

Je suis vieux et malade, j'aurai 63 ans le 25 avril 2017, et on veut m’expulser de la France parce que je suis italien et que je touche 470 euros par mois de RSA. Ils pensent que avec cet argent je m'amuse en Italie, alors que ma seule adresse sur terre c'est celle qui est marquée sur ma carte d'identité italienne : 126 rue du Cherche Midi 75006 Paris.
Je vis en France depuis plus de 30 ans et j'habite dans une pension de famille d’Emmaüs à Paris depuis le 30 mai 2011, et si on m’expulse de la France, Emmaüs va m'expulser aussi de la pension de famille, et tout ce qui m'appartient finira à la poubelle. Je suis membre de la SACEM depuis 1997. (Auteur, compositeur). Avant d’être inscrit à la SACEM, j’étais inscrit à la SIAE ( La SACEM italienne) et comme on ne peut être inscrit en même temps dans deux pays différents, il y a 20 ans j'ai du envoyer une lettre à la SIAE en Italie pour dire que je ne voulais plus être inscrit chez eux, car je voulais m'inscrire à la SACEM en France. Donc, il y a 20 ans, j'ai renoncé à la SIAE italienne pour être à la SACEM et maintenant on voudrait m'expulser ?

J'ai un carte électorale française pour voter aux élections Européennes et Municipales (J'ai déjà voté le 23 mars 2014 et le 25 mai 2014) et maintenant on voudrait m'expulser ?


En 2016, j'ai été deux fois candidat à l’Académie française et cette année je suis candidat à l’Académie française pour la troisième fois. (Élection le 23 mars 2017). J’écris et je parle uniquement le français, et quand je dors, mes rêves sont en français.

J'ai vécu plus de la moitié de ma vie en France. Je me sens français, ma culture est française, et aucune loi ne pourra m’éloigner de la France.

Si je suis expulsé en Italie, une minute après je reviendrai en France, car mon pays ce n'est pas l'Italie, mon pays c'est la France.

J'irai dormir sur un matelas rue de Rennes à côté des Rooms qui auront sûrement plus de cœur que ceux qui m'auront expulsé.

On peut m'expulser, mais l'Histoire me donnera raison.

Eduardo Pisani

Edouardo