stephanelarue.com

Elmer Food Beat de retour avec un nouvel album

Sortie le 14 octobre 2013 - L’autre Distribution/Believe


Publié le Mercredi 19 Juin 2013 - modifié le Mercredi 19 Juin 2013 - 15:52

Comme les rois mages en Galilée, les cinq garçons élégants et raffinés d’Elmer Food Beat sont de retour pour un nouvel album intitulés Les Rois du Bord de Mer. Autoproclamé, le groupe le plus débile du rock français, Elmer Food Beat en tournée ininterrompue dans toute la France dévoile pour l’été le titre Pamela, qui vient retrouver Daniela, Linda, Brigitte, Caroline et Josselyne dans la longue liste des muses et héroïnes du groupe. Les auteurs du Plastique c’est Fantastique, La Caissière de chez Leclerc et de bien d’autres comptines inoubliables poursuivent l’aventure avec leur poésie habituelle et leur énergie communicative.


Elmer Food Beat de retour avec un nouvel album
Comme les rois mages en Galilée, les cinq garçons élégants et raffinés d’Elmer Food Beat sont de retour pour un nouvel album intitulés Les Rois du Bord de Mer. Autoproclamé, le groupe le plus débile du rock français, Elmer Food Beat en tournée ininterrompue dans toute la France dévoile pour l’été le titre Pamela, qui vient retrouver Daniela, Linda, Brigitte, Caroline et Josselyne dans la longue liste des muses et héroïnes du groupe. Les auteurs du Plastique c’est Fantastique, La Caissière de chez Leclerc et de bien d’autres comptines inoubliables poursuivent l’aventure avec leur poésie habituelle et leur énergie communicative.

Comme les rois mages en Galilée, les cinq garçons élégants et raffinés d’Elmer Food Beat manient le bâton du berger avec une gourmandise non usurpée.

Ils balisent notre imaginaire canaille depuis 1986, année de la création du gang à Nantes. Adeptes du sexe sans complexe et avec latex, auteurs du salutaire hit Le Plastique, c’est fantastique, ils ont fait danser la France des plages et des salles obscures avec La Caissière de chez Leclerc, et avoué ce qu’ils aimaient chez Daniela, Linda, Brigitte, Caroline ou madame L’Infirmière. Mon tout se nichait dans le disque événement « 30 cm » (1990) que l’on se refilait alors sous le manteau dans tous les collèges et lycées. Bilan des courses : des centaines de concerts, des dédicaces jusque sur des seins nus et bronzés, trois albums studios, un live et des compilations écoulés à plus d’un million d’exemplaires. Autres faits d’armes de ces pirates du sable fin, un double disque d’or remis lors d’un Olympia à guichets fermés et la Victoire de la Musique (1991) dans la catégorie « groupe de l’année ».
 
Joueur d’épuisette façon Air-guitar, casquette, marcel et short qui baille (qu’il ôte au fil du set pour un slip kangourou…),chaussettes aux couleurs du FC Nantes, l’impérial Manou, au chant, pilote ce combo rock dans lequel surfent Kalou (bassiste aux improbables chemises colorées), Vincent (batteur à la bonne humeur contagieuse), Twistos (guitariste aux éternels bermudas) et Grand Lolo (Guitar-héros légendaire et tatoué, tout droit venu de Los Angeles), celui-ci ayant remplacé l’historique Kelu. C’est après un break d’une petite décennie, qu’Elmer Food Beat a renoué avec  la scène en jouant pour les 20 ans du groupe EV à l’Olympic de Nantes (2002) puis à l’ouverture du Zénith de Nantes (fin 2006). Ces acrobates du string et des abdos fessiers, qui se bonifient comme le vin avec le temps, ont ainsi retrouvé les déhanchements, l’énergie et l’électricité de leurs débuts sur la route des planches qu’ils ne cessent de brûler. Avec, en bonus et dans les salles, deux générations de public enchantées !
 
Composer un nouvel album avec des chansons d’amour aux mélodies pop rock, ils y pensaient fortement et pas que dans la salle de bains, le zgeg entre les mains. Et, après de longs préliminaires, ce qui devait arriver, arriva.  En 2013, voici Les Rois du bord de mer, titre de cet opus attendu au mois d’octobre. Ils ont invité le réalisateur artistique Matthieu Ballet (Miossec, Alain Bashung, Alexis HK…) à se pencher sur leur libido. On y croise Paméla, un homme à tout faire dans Electroménager et un béguin partagé pour les blondes, les brunes et les rousses dans Mon cœur balance. Ça a la couleur d’Elmer, le goût d’Elmer… youpi, c’est du Elmer ! Merci les filles.
 
Stéphane Pajot

















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings