stephanelarue.com

Elodie (Secret Story 8) Un ego surdimensionné dans une interview surréaliste


Publié le Lundi 5 Janvier 2015 - modifié le Dimanche 4 Janvier 2015 - 23:49


Décidément, certains candidats de Téléréalité ne doutent de rien et c'est le cas d'Élodie qui a participé à la huitième saison de Secret Story diffusée l'an passé sur TF1.

La jeune femme, dont l'ego est visiblement surdimensionné, a accordé une interview au journal La Dépêche et le moins que l'on puisse dire c'est que, juste le fait d'avoir passé quelques semaines dans une maison sans vraiment de talents, lui donne une assurance incroyable...

Les vrais artistes vont être ravis.

La jeune femme, aura été, pourtant, très vite éliminée de La Maison des Secrets explique :
 
Si on regroupe aujourd'hui tous les réseaux sociaux, il y a 400 000 personnes qui me suivent. Je suis satisfaite. Grâce à ce score, je figure dans les quatre candidats qui se détachent le plus après la saison 8 de Secret Story. Après un mois d'aventure, je ne pouvais rien demander de plus que d'être dans les quatre personnes qui ont marqué le plus le programme.

Elodie explique qu'elle a des projets, notamment dans l'animation à la télévision :
 
L'émission m'a ouvert de nombreuses portes. J'ai beaucoup de propositions, notamment dans le milieu de l'audiovisuel.

Je pense avoir un charisme et une personnalité.

TF1 me suit. J'ai été contactée aussi par NRJ12.

Des projets dans l'animation d'un programme de télévision sont à l'étude. J'espère que cela pourra déboucher sur quelque chose de concret en début d'année 2015

Elodie a, visiblement rassemblée une équipe de pointe pour s'occuper... d'elle-même, ajoute :
 
Il y a une grande différence entre la photo et les caméras de télévision. Par exemple, j'ai dû éclaircir mes cheveux. Il faut tout calculer.

Avec mes équipes, on se cale devant les rediffusions de mes apparitions télévisées et on analyse tout ce qu'il faut améliorer, en termes de maquillage, de coiffure, de stylisme.

La vie de "Star" ne serait pas facile pour elle :
 
Autrement, c'est la folie furieuse. C'est impressionnant. On n'a pas de vie, car on a pas mal de propositions.

On enchaîne les rendez-vous : interviews, séances de photo, plateaux de télévision, soirée de représentation…

On me sollicite de toutes parts.

Il faut essayer alors de tout analyser avant de répondre aux différentes demandes.

Il s'agit de faire les bons choix pour ne pas compromettre une carrière et pouvoir durer dans ce métier, simplement

L'interview totalement surréaliste continue :
 
Les gens ne se rendent pas compte que l'on subit une pression constante. Sortir de chez soi en jogging pour acheter un croissant ou son pain, ce n'est plus possible.

On nous reconnaît, on nous demande aussitôt de poser pour faire une photo alors que l'on n'est pas forcément à notre avantage.

A côté de ça, c'est aussi beaucoup de fatigue.

Comme je le dis, on doit répondre à de nombreuses de sollicitations, faire face à des agendas compliqués. Oui, c'est épuisant, stressant.

Dans ce sens, la téléréalité peut rendre fou.

















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings