stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


Emily Lady : Très belle et talentueuse à découvrir d'urgence !


Publié le Samedi 2 Février 2013 - modifié le Samedi 2 Février 2013 - 19:50


Emily Lady : Très belle et talentueuse à découvrir d'urgence !
Emily Lady a grandi dans une famille d’artistes autodidactes. Sa mère est dessinatrice et son père, multi-instrumentiste, est ancien chroniqueur radio. C’est avec lui qu’elle écoute ses premiers disques et chantonne ses premières notes. C’est avec lui aussi qu’elle découvre les bienfaits de la pratique de la musique, un exutoire, une façon d’exprimer ses doutes avec pudeur : la musique comme thérapie.

A 15 ans, l’adolescente torturée qu’elle est pratique déjà le piano et la guitare. Elle ne tarde pas à prendre le stylo et à écrire ses premières mélodies, des mélodies d’enfant qui grandit trop vite, sans prétention. Des textes qui la racontent, ses joies, ses souffrances.

Son bac éco en poche, Emily Lady se lance dans toutes sortes d’études : fac de langues, prépa orthophoniste, BTS commerce international et par la suite un diplôme d’hôtesse de l'air. Mais la musique la rattrape. Elle préfère tout abandonner et se concentrer pleinement sur ce qui bouillonne en elle depuis toujours, quitte à s’imposer un rythme de vie difficile en alignant les petits boulots pour survivre.

C’est en rencontrant Guillaume Spitz que l’idée d’un album va prendre forme. Musicien et réalisateur, il tombe sous le charme de ses compositions et devient un partenaire privilégié d’Emily dans la création : il s’impose comme co-auteur, co-compositeur, arrangeur et réalisateur des titres.

Naît de cette collaboration un album éclectique et inclassable, entre pop, électro et world music, voguant du français à l'anglais en passant par l’espagnol. Cet album c'est l'aboutissement de quatre années passées à expérimenter le monde : les petits boulots la poussent à s’adapter à tous types de situations et lui ouvrent de nouveaux horizons. Fêtarde, elle passe ses weekends à s’amuser et à sortir avec ses amis. Mieux, elle devient Dj et mixe dans les soirées électro marseillaises, sous le nom de Lily Swan. Emily Lady, éternelle amoureuse du mélange. N’est-ce pas le dénominateur commun de cette jeunesse mondialisée, bercée aussi bien par les séries US que par les albums de Manu Chao ? Tout cela, elle le met en musique, avec et par passion.

Emily Lady se décrit elle-même comme une écorchée vive, indécise, souvent en proie au doute. La nature humaine la touche et l'interpelle. C’est ce qu’évoque le titre de l’album « Some things to say », phrase qu’elle porte d’ailleurs depuis quelques années en tatouage dans son dos. Ces « choses à dire », ce sont toutes ces petites choses du quotidien : ses amours, ses peines, ses démons, ses fantasmes… Emily Lady touche au cœur. 

« Lola », le premier single extrait de l’album évoque une jeune femme en quête d’évasion, de légèreté et de liberté sur fond de parcours initiatique… Une histoire qui n’est pas sans rappeler celle d’Emily Lady elle-même.

Sortie de l’album SOME THINGS TO SAY le 04 mars 2013.

https://www.facebook.com/pages/Emily-Lady-Officiel/183376355042231
 



















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings





sur cette page