stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


"Goldman" : la biographie - Enquête inédite sur le chanteur le plus secret de France


Publié le Mardi 8 Juillet 2014 - modifié le Mardi 8 Juillet 2014 - 12:54


Bande-son de toute une génération, les refrains de Jean-Jacques Goldman continuent aujourd’hui de parler aux plus jeunes. "Je te donne", "A nos actes manqués", "Il suffira d’un signe", "Né en 17 à Leidenstadt" et tant d’autres : devenus des standards, ses tubes se fredonneront encore longtemps.

Il y a plus de dix ans, ce grand discret a décidé de se retirer du métier sur la pointe des pieds, mais ses valeurs de générosité et d’altruisme, exprimées notamment à travers le show des Enfoirés, lui valent d’être sacré "Personnalité préférée des Français".

Absent, mais si présent : il y a toujours eu un paradoxe et un mystère Goldman...

Enquête journalistique, cette biographie intime, bienveillante mais sans tabous, éclaire une vie d’homme et d’artiste manifestement moins lisse qu’on a voulu le croire : l’héritage familial des plus lourds, le chemin très laborieux vers le succès, la carrière intense menée contre une critique parfois vent debout, le culte du secret absolu, et ce choix soudain de tout quitter pour refaire sa vie du côté de Marseille, loin de ce star-system qu’il a toujours abhorré.

Ce livre-événement se nourrit de nombreux témoignages inédits, dont ceux de proches comme son complice Michael Jones, son premier éditeur Marc Lumbroso et d’autres amis de la famille. Plus généralement, c’est toute une galaxie de témoins privilégiés qui raconte leurs annecdotes sur Jean-Jacques Goldman : ses amis d’enfance, les membres de ses tout premiers groupes Phalanster et Taï Phong, des personnalités du métier, sans oublier les représentants de cette nouvelle génération, comme la chanteuse Zaz, et bien d’autres...

Une biographie richement documentée et passionnante sur le chanteur le plus secret de France.

 

De nombreux témoignages

« Nous sommes en 2004. La scène se déroule dans une salle polyvalente, à Allauch, une commune située en périphérie de Marseille. On se préparait pour les dernières Francofolies de Jean-Louis Foulquier. A la fin de la répétition, Jean-Jacques dit simplement, à sa façon : « Ecoutez les gars, ce soir, ce sera la dernière. Après j’arrête » . Il n’a pas dit définitivement. Il n’a jamais dit non plus qu’il reviendrait... ». Michael Jones


« Tous les ans, après le dernier concert des Enfoirés, il est coutume pour la troupe de chanteurs de se retrouver à l’hôtel pour un bœuf. Cette année, à Strasbourg, c’était de la folie. Jean-Jacques, qui avait perdu l’habitude de venir, était là, avec les autres : il a joué du rock et du blues avec Jean-Louis Aubert à la guitare. Cela a duré comme ça jusqu’à six heures du matin ! Il avait l’air de prendre tellement de plaisir. C’est sûr que lorsqu’on voit ça, on a du mal à comprendre son retrait actuel... ». Zaz

« Il a fini par traiter la presse comme la presse l’a lui-même traité. Il s’est dit : « Ok, je suis devenu un phénomène de foire industriel et, maintenant, vous souhaitez m’interviewe ? Alors présentez-vous et précisez-moi ce que vous comptez me demander... et il va garder cette défiance jusqu’à la fin de sa carrière. ». Didier Varrod

Sortie : 11 septembre 2014


















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings