stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


Il a dit - Gérard Depardieu, sobre depuis cinq mois, parle de l'alccol


Publié le Mercredi 7 Mai 2014 - modifié le Mercredi 7 Mai 2014 - 09:37


Il a dit - Gérard Depardieu, sobre depuis cinq mois, parle de l'alccol
Gérard Depardieu : "Un coma éthylique à la fête foraine, au rosé chaud et au blanc qu’on avait gagnés dans une tombola… Je me suis réveillé trois ou quatre heures après, et je n’ai rien vu, un trou noir...Ça commence par un whisky à 5 heures pour se donner le courage de jouer le soir. C’est presque un médicament"
 
"Peu à peu les alcooliques se cachent, ils ont honte. C’est pour ça que je ne suis pas un alcoolique, je ne me cache jamais..."

Si je bois – j’ai arrêté depuis cinq mois -, c’est par excès de vie"

 
"Il m’est arrivé de tenir à peine debout pendant les représentations de La Bête dans la jungle avec Fanny Ardant ; même l’oreillette que je devais porter pour être capable de dire mon texte tombait par terre…"
 
"Un soir, j’étais si ivre que lors de la scène de séduction avec Elmire, c’est elle, Elizabeth Depardieu, qui a dû me souffler chaque mot de ma déclaration d’amour"
 
"Trop boire tue peu à peu le côté festif de la chose, ça isole, renferme sur soi, sur ses douleurs narcissiques. Et ça marque, ça fatigue."

Vu dans Télérama

















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings