stephanelarue.com

Il a dit - Nicolas Sarkozy : "Il y a une volonté de m'humilier, Cahuzac n’a pas fait une seconde de garde à vue"


Publié le Mercredi 2 Juillet 2014 - modifié le Mercredi 2 Juillet 2014 - 18:49


Les premier mots (diffusés) par Europe 1 de Nicolas Sarkozy : "Il y a des choses qui sont en train d'être organisées, les Français doivent savoir. Je suis profondément choqué. Est-il normal que mes conversations soient écoutés puis diffusées par des journalistes ?"

Il ajoute :"Il y a une volonté de m'humilier...J’ai été en garde à vue pendant 15 heures sous la surveillance de policiers, les deux dames qui m’ont donné rendez-vous a deux heures du matin, il y avait une volonté de m’humilier.

Cahuzac lui n’a pas fait une seconde de garde à vue.
 
Est-il normal qu’on ait choisi une magistrate membre du Syndicat de la Magistrature dont l’obsession politique est de me détruire?"

LCI diffuse, également, des extraits : "Jamais je n'ai commis un acte contraire aux principes républicain ou à l'Etat de droit. La situation est grave. Il y a une instrumentalisation politique d'une partie de la justice"

















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings