stephanelarue.com

Instagram : Première étude sur les utilisateurs et influenceurs en France


Publié le Mardi 4 Mars 2014 - modifié le Mardi 4 Mars 2014 - 19:03


Kindai, agence de communication digitale spécialisée dans les réseaux sociaux et le Brand Content publie la première étude Française sur les interactions entre utilisateurs, influenceurs et marques sur Instagram.

En janvier 2014, Instagram connaissait une croissance plus rapide que Facebook et Twitter. Depuis son lancement en 2010, ce service a connu un succès inédit avec plus de 150 millions d’utilisateurs, 55 millions de photos uploadées chaque jour et plus de 1,3 milliards de likes par jour. À l’heure ou Facebook tend à perdre de son attractivité, Instagram apparaît comme un véritable eldorado digital pour les marques.

Parmi les 150 millions d’utilisateurs Instagram, on compte une nouvelle forme d’influenceurs très suivis et très actifs. Créateurs de contenu, photographes professionnels ou simples amateurs,

ils ont su fédérer de vraies communautés et génèrent des volumes d’interactions bien plus important que l’utilisateur “classique”.

33% de ces nouveaux influenceurs comptabilisent plus de 100 000 Followers et plus de 44% d’entre eux génèrent plus de 50 000 interactions par semaine. Des données à prendre en considération lorsque l’on regarde de plus près l’impact d’Instagram sur le comportement IRL de ses utilisateurs : 58% des utilisateurs Français ont déjà eu envie d’acheter un produit vu sur une publication d’un de leurs “amis” sur Instagram et 47% se sont déjà rendus à un endroit suite à une photo publiée par un de leurs amis.

Selon les utilisateurs sondés, les secteurs d’activités les plus attractifs sur Instagram sont le Tourisme pour 45% d’entre eux, l’image et le son (photo, vidéo) pour 36%, la mode (37%), la culture (cinéma, jeux-vidéo, exposition) pour 31% et le secteur déco / design (30%).

Les possibilités de collaboration entre influenceurs et marques sont nombreuses mais doivent s’inscrire dans une véritable démarche de compréhension des attentes, besoins et usages de chacun. Aujourd’hui, 68 % de utilisateurs Français restent hostiles à l’arrivée de la publicité sur Instagram, les synergies possibles entre les contenus produits par les marques et ces nouveaux influenceurs permettent d’offrir des contenus riches à fort potentiel d’interaction et de contourner la réticence du public français pour un modèle media peu adapté au réseau social.


















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings