stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


Jacques Séguéla dérape encore : "Même si on est clochard, on peut arriver à mettre de côté 1.500 euros"


Publié le Lundi 27 Juillet 2015 - modifié le Lundi 27 Juillet 2015 - 14:09


Jacques Séguéla dérape encore : "Même si on est clochard, on peut arriver à mettre de côté 1.500 euros"
Après "l'affaire" de la Rolex quand il avait lancé "Si à cinquante ans on n'a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie !", Jacques Séguéla dérape encore alors qu'il voulait se justifier pour la phrase de 2009 : "C'était une connerie. Je ne regrette pas de l'avoir dit mais ce n'est pas ce que je voulais dire."

Il ajoute : "Ça voulait dire que la vie est un rêve, qu'il faut rêver de tout. La Rolex est un symbole comme un autre et j'aurais pu dire une Ferrari, un stylo Bic, peu importe, un objet culte dont on a envie. Il n'y a pas de raison de dire aux gens 'Vous êtes condamnés à ne jamais vous faire le plaisir de votre vie'.

Séguéla ajoute cette phrase polémique : "On a quand même le droit, même si on est clochard, on peut arriver à mettre de côté 1.500 euros ! On a le droit de rêver nom de Dieu !"





 

















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings