stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


Jean-Marc Morandini : Garde à vue et perquisition, son avocat prend la parole


Publié le Mercredi 21 Septembre 2016 - modifié le Mercredi 21 Septembre 2016 - 17:52


C'est une information de LCI, l’animateur et producteur Jean-Marc Morandini a été convoqué et placé en garde à vue depuis ce matin 9 heures par la Brigade de protection des mineurs (BPM) de la police judiciaire parisienne. 

Il est, actuellement, interrogé dans le cadre d’une enquête préliminaire pour "corruption de mineurs" ouverte au début de l’été par le parquet de Paris, suite à un article du journal Les Inrocks. qui avait fait grand bruit.

Jean-Marc Morandini souhaitait être entendu par les enquêteurs afin de donner sa version des faits et de répondre aux accusations. Cinq comédiens ont porté plainte après avoir participé au casting d'une web série produite par l'animateur.

La garde à vue de jean-Marc Morandini peut durer 48 heures. 

Le Parisien affirme que des perquisitions sont en cours au domicile de Jean-Marc Morandini.

L'avocat de jean-marc Morandini, Patrick Klugman, s'est exprimé sur cette garde à vue au micro de BFMTV : "Effectivement, Jean-Marc Morandini avait émis très tôt le souhait d'être entendu il a donc répondu tout simplement à la convocation qui lui a été adressée selon son souhait. Nous avons eu de nombreux échanges avec le parquet. Ce qui est navrant, c'est que cette affaire s'étale dans la presse en même temps."

L'avocat ajoute que Morandini "n'a jamais eu de relation /ni cherché à avoir des relations avec des mineurs. Il y a une et enfin il va pouvoir connaitre ce qu'on a pu lui reprocher s'expliquer et mettre fin à une campagne infamante qui charrie énormément de fantasmes."

Concernant la garde à vue : "Je rappelle que la garde à vue est le régime de droit commun d'audition et c'est tout à fait normal que ça se passe de la sorte. N'allez pas croire qu'il est encellulé, embastillé. Il a répondu à la convocation. Il s'est présenté au service ce matin. Il est censé s'expliquer. Il aimerait simplement le faire des officiers qui dressent des procès verbaux pas devant des journalistes qui essaient de guetter ou de déformer des propos ou des informations qui souvent n'en sont pas."

 



















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings





sur cette page