stephanelarue.com

Jérémy Chapron : Voici le clip du single "Par Hasard"


Publié le Lundi 16 Juin 2014 - modifié le Lundi 16 Juin 2014 - 12:21


Après Sauter sur la terre, et sa reprise remarquée du Paradis Blanc de Michel Berger, Jérémy Chapron est parti aux Etats-Unis, en Arizona, tourner le clip de son nouveau single Par Hasard que l’on retrouve déjà classé dans les meilleurs ventes sur iTunes.

Plus de six ans après la Star Academy, Jérémy Chapron s’affirme comme un compositeur marqué par la pop et la variété. Pour son nouveau single Par Hasard, il fallait que Jérémy Chapron rencontre l’Amérique, terre d’aventures, de hasard et d’évasion.
  
A 24 ans, la passion de Jérémy pour la musique n'a jamais été aussi forte. Une relation fusionnelle qu'il entretient depuis sa naissance à Reims, un jour d'été 1989. C'est par le biais de plusieurs concours de chant que l'artiste qui sommeille en lui va peu à peu prendre toute son ampleur. En mars 2004, il remporte ainsi son premier prix grâce à son interprétation de « L'hymne à l'amour ». Ce n'est qu'un début. Tour à tour, il obtient la première place au concours national d'Alès ou même au Trophée France Bleu en 2005.
 
DE LA « STAR ACADEMY » AUX STUDIOS
 
En 2006, Jérémy souhaite voler de ses propres ailes et se lancer réellement dans un projet personnel. Friand de découvertes, il répond ainsi à l'annonce de l'auteur Laurent Carré et du compositeur David Nathan. Une rencontre qui change sa vie puisque le duo lui offre sa première chanson originale. Ce sera « Mécanique » et le titre lui permet de se faire remarquer par le petit écran lors de son interprétation au concours du Tremplin des Etoiles à Montélimar. L'aventure « Star Academy » commence alors. L'année 2007 se profile sous le feu des projecteurs pour Jérémy. Tout au long de ses quatorze semaines d'aventure au sein de la « Star Academy », il se retrouve aux côtés des plus grands artistes tels que son idole Calogero, mais aussi Céline Dion, Charles Aznavour, Tina Arena, Christophe Maé ou même Tokyo Hotel pour des duos inoubliables. Il est le seul candidat du programme à interpréter son propre titre « Mécanique » et participera à la tournée de l'émission en 2008.
 
Et si la vie en communauté a pris le dessus, Jérémy ne laisse pas pour autant s'envoler son ambition première. Il décide de se consacrer à sa carrière, en solo, en s'entourant de ses premières rencontres Laurent et David ainsi que d'une équipe d'auteurs et de compositeurs. De nouvelles chansons voient le jour et vivent sur scène le temps d'une mini-série de concerts. Elles ne seront finalement enregistrées qu'en maquettes grâce au soutien de Pascal Nègre chez Universal et Bertrand Lambot, directeur artistique de Mercury.
 
LE GRAND ENVOL
 
Fort de son parcours déjà riche, Jérémy a cependant une soif d'expérience. C'est alors dans l'ombre qu'il continue d'exercer son goût pour les notes de musique en collaborant avec des artistes de renom comme Stanislas, Sorel et Matthieu Mendes. Et c'est une nouvelle fois une rencontre qui va donner un coup d'accélérateur à son ambition en 2012. Il fait à cette époque la connaissance de Fabrice Marchal, qui devient son manager. Les créations et les nouveaux titres s'enchaînent, destinés à un premier album à la sauce pop variétés avec une couleur de pop anglaise. En début d'année, c'est d'abord sur les terres de Michel Berger que le jeune artiste se lance, interprétant à sa façon « Le paradis blanc ». Un projet qui le conduit à faire la résidence à La Boule Noire de Paris cet été. A présent, c'est avec ses propres compositions que Jérémy évolue, notamment grâce à son nouveau single « Sauter sur la terre », symbole de son état d'esprit, tantôt mélancolique, tantôt joyeux, n'hésitant pas à pousser la contradiction jusqu'à son paroxysme.
 
La principale motivation de Jérémy reste la composition. Il signe d'ailleurs cette année la mélodie du morceau « Avancer », le nouveau single de Garou. Dans un autre registre, il collabore avec Lynda Lemay et preuve de son éclectisme, il travaille à la production sur un projet « électro-symphonique » avec l'artiste Clara Plume. Après une résidence au Théâtre Les Rendez-vous d’Ailleurs où Jérémy a joué tous les vendredis soir à guichets fermés, il dévoile son nouveau single Par Hasard, hymne épique qui s’avère une belle leçon d’optimisme.
 
Jérémy Chapron : Voici le clip du single "Par Hasard"

















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings