stephanelarue.com

Karl Lagerfeld invité du divan de Marc-Olivier Fogiel mardi 24 février


Publié le Vendredi 20 Février 2015 - modifié le Vendredi 20 Février 2015 - 15:21


Karl Lagerfeld invité du divan de Marc-Olivier Fogiel mardi 24 février
France 3 enrichit l'offre de ses soirées axées sur la culture populaire et renoue avec un rendez-vous original, offrant à ses téléspectateurs un moment de confidences avec de grandes personnalités. 

Depuis le 3 février, en deuxième partie de soirée, France 3 a installé Le Divan de Marc-Olivier Fogiel, magazine hebdomadaire de 70 minutes dont le titre fait référence à l’émission mythique d'Henry Chapier.
 
Marc-Olivier Fogiel reçoit chaque semaine, sur son divan rouge, une personnalité marquante de la société française, issue du monde des arts, de la politique...

Avec ses invités, celui-ci tente de découvrir, au-delà de leur image publique et médiatique, ce qui les construit et ce qui a fait d’eux les adultes qu’ils sont   devenus.

Des archives et des témoins accompagneront cette traversée du miroir et nous permettront de nourrir la réflexion de l’invité, ainsi que celle du public présent, sur sa vie, son parcours, ses choix, ses regrets et ses fiertés.

Invité du mardi 24 février à 23h05 : Karl LAGERLFED

Karl Lagerfeld, l’homme sans âge, est l’un des créateurs les plus influents du monde.
Après une jeunesse assez solitaire passée en Allemagne, il s’installe à Paris sur les conseils de sa mère qui lui aurait dit : « Hambourg est la porte du monde mais ce n’est que la porte ! »

Un concours de stylisme où il remporte le premier prix dans la catégorie manteaux l’introduit dans la sphère de la mode. Aujourd’hui ce bourreau de travail partage son temps entre sa marque éponyme, les maisons Chanel et Fendi. Lorsqu’il ne travaille pas, le Kaiser trouve refuge dans sa bibliothèque qui contiendrait près de 300 000 ouvrages.

Son catogan poudré, ses lunettes noires, ses fidèles mitaines et sa muse Choupette ont fait de lui un personnage reconnaissable par tous. Lui qui dit ne pas avoir besoin de psychanalyse parce qu’il connait « les questions et les réponses » a accepté de se livrer avec causticité sur le divan.

















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings