stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


L'animateur Philippe Meyer quitte France Inter


Publié le Lundi 6 Juin 2016 - modifié le Lundi 6 Juin 2016 - 17:35


L'animateur Philippe Meyer quitte France Inter
Le journaliste Philippe Meyer quitte France Inter

Philippe Meyer, né le  à Germersheim (Allemagne), est un journaliste, animateur, chroniqueur, humoriste, écrivain, homme de radio et de télévision français. Il anime chaque semaine La prochaine fois je vous le chanterai sur France Inter et L'Esprit public sur France Culture.

À la télévision, il a animé sur M6 une émission consacrée à la musique classique en 1987 (Revenez quand vous voulez), puis sur Arte, Anicroches. Pendant quelques mois (2000-2001), il s'est fait portraitiste de l'invité de l'émission L'Heure de vérité, développant son sens de la formule et son talent de pamphlétaire. Il a aussi collaboré à des documentaires pour la télévision, notamment le fameux De Nuremberg à Nuremberg de Frédéric Rossif, dont il a rédigé et enregistré le texte.
 
De 1984 à 2007, il est maître de conférences à Sciences Po, où il enseigne d'abord la sociologie des médias et où, à partir de 1997, il anime un séminaire consacré à Paris, son histoire et ses problématiques urbaines contemporaines.
 
Acteur au cinéma (Ça commence aujourd'hui de Bertrand Tavernier, L'Affaire Picpus de Jacques Fansten) et à la télévision (série télévisée Maigret, épisodes Un échec de Maigret et Signé Picpus), Philippe Meyer interprète aussi ses propres textes sur la scène : Causerie, un monologue sur l'humour joué au théâtre Mouffetard en 1997, puis au théâtre de la Ville en 1999 ; Paris la Grande (2001), spectacle de textes et de chansons consacrés à Paris, écrit à la demande du Théâtre de la Ville5 ; L'Endroit du cœur (avec vue sur l'envers), une pièce de théâtre sur le thème de l'absence, mise en scène par Jean-Claude Penchenat. Pour la Comédie française (Studio Théâtre), il écrit et dirige en octobre 2010 Chansons des jours avec et chansons des jours sans.

Il présente sa candidature à l'Académie française pour l'élection au fauteuil 40 le 8 décembre 2011 et obtient 10 voix au premier tour, se trouvant en tête, puis passe à 3 puis 5 aux deux tours suivants, tandis que l'élection est finalement blanche ; il renouvelle sa candidature au fauteuil 33 le 18 avril 2013 et réunit 8 voix contre 15 à Dominique Bona qui est élue au premier tour7. Il est candidat une troisième fois en 2014 au fauteuil de François Jacob, mais n'obtient que deux voix au troisième tour, Marc Lambron étant élu.
 
 

















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings