stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


L’arrivée de Netflix en France : le buzz décrypté par DYNVIBE


Publié le Vendredi 25 Avril 2014 - modifié le Vendredi 25 Avril 2014 - 17:53


Mardi, les médias sociaux se sont emballés lorsque Ted SARANDOS, vice-président de Netflix, a confirmé l’arrivée prochaine du service en France. Dynvibe, spécialiste de la veille digitale, a analysé 3 700 commentaires postés sur les réseaux sociaux ce début de semaine afin de décrypter ce que les internautes français attendent de ce nouveau service.

Avec près de 4000 commentaires en deux jours et un buzz quasi instantané, l’arrivée de Netflix en France est un débat qui passionne !

Parmi ces mentions sur les réseaux sociaux, 83% sont positives et saluent l’arrivée de ce nouvel acteur. Avec seulement 17% de commentaires négatifs, les défenseurs du modèle culturel français ne semblent pas s’être mobilisés pour soutenir leur position.

Le système audiovisuel français critiqué

L’analyse détaillée de ces commentaires indique que la majorité des internautes qui s’expriment au sujet de l’arrivée de Netflix en France, 40%, font référence au système audiovisuel français, considéré comme «obsolète » et « sclérosé ».

« Si l'arrivée de Netfix pouvait enfin faire bouger la sclérose du PAF et ses règles stupides »

Trois points sont particulièrement mis en avant par les Internautes pro-Netflix :

-  La « chronologie des médias » qui impose des délais beaucoup trop longs entre la sortie en salle du film et son exploitation sur différents supports (TV, DVD, VOD, etc). Pour eux, ces durées ne correspondent plus à leurs besoins ni à leurs attentes fortement modifiées avec l’apparition des canaux digitaux.

-  Le financement du cinéma qui, selon ceux qui s’expriment, fige la créativité et a pour conséquence la production de contenus de faible qualité.

« Quant au milieu du cinéma, incapable d’innover, il viendra pleurer pour avoir des subventions et récupérer automatiquement une partie du CA de Netflix »
-  Enfin, nombre de critiques concernent le format traditionnel de la télé qui impose des grilles pour plaire au plus grand nombre mais qui offre peu de souplesse. Certains utilisateurs revendiquent la volonté de consommer la TV comme ils le souhaitent.

Une recherche de qualité

Deuxième sujet le plus débattu sur la Toile dans le cadre de l’arrivée de Netflix sur le territoire français : la recherche de contenus de qualité.

Les Internautes sont nombreux à être déçus sur ce point-là par le cinéma et la télé française et indiquent miser sur de nouveaux acteurs disruptifs tels que Netflix pour avoir accès à des contenus de très haute qualité. Les séries « House of Cards » et « Orange is the new black », diffusées par Netflix aux Etat-Unis et réputées très qualitatives, semblent être pour beaucoup dans l’image très positive qu’ont les internautes français des contenus proposés par ce nouvel acteur.

Globalement, ces internautes ne perçoivent pas « l’exception culturelle française » comme un moyen permettant de produire des contenus de meilleure qualité que ce que font les pays étrangers.

« La France n'a rien d'exceptionnel au niveau culturel, pas plus que les autres pays en tout cas, si ce n'est en terme de médiocrité bridée par ceux-là même qui prétendent la défendre.»

Un coût d’accès qui n’apparait pas comme un frein

Le coût d’accès au contenu diffusé par Netflix représente 16% des commentaires postés sur les réseaux sociaux ces derniers jours. L’information selon laquelle Netflix allait augmenter ses tarifs a notamment été très partagée sur la sphère digitale et les commentaires des internautes indiquent que ces derniers sont tout à fait prêts à payer, même cher, si cela leur donne le droit de :

- Regarder des films récents

- Avoir la liberté de consommer la télé comme ils le souhaitent et en fonction de leurs goûts

- Avoir accès à un grand nombre de contenus de qualité

L’accès payant à une offre de streaming n’apparait pas comme un frein rédhibitoire mais doit cependant correspondre à des attentes consommateurs très précisément exprimées :

«Perso je préfère payer un abonnement à une ou deux plateformes plutôt qu’une redevance pour une multitude de chaines qui ne m’apportent rien que de la pub »

Les contenus en VO prisés

L’importance d’avoir accès à du contenu audiovisuel en anglais représente 12% des posts sur les réseaux sociaux. Un certain nombre d’internautes affirment que Netflix facilitera l’accès à des contenus en version originale ainsi que l’apprentissage de la langue anglaise.

« Vive Netflix et un choix incroyable en VO... les enfant apprendront au moins l'anglais »

« Bravo à Netflix j'attends avec impatience des films en VO à la télé, les français ont tort de demander des traductions »

Une solution viable au téléchargement illégal ?

Les commentaires autour du téléchargement illégal ne représente que 8% des mentions analysées mais ils montrent que, pour certains, une offre telle que Netflix leur permettrait de ne plus télécharger illégalement.

«Netflix est une solution beaucoup plus efficace qu'"Hadopi" pour mettre fin au téléchargement illégal »

A travers ces commentaires, on perçoit que pour ces utilisateurs, le téléchargement illégal n’est pas une fin en soi mais un moyen d’accéder à des attentes ou à des besoins non assouvis par l’offre existante, à savoir : avoir accès à des contenus récents, de qualité et non proposés par les chaînes classiques tout en ayant la liberté de consommer la télé comme ils le souhaitent.

« Les commentaires des internautes Français sur les réseaux sociaux montrent une attente forte d’une offre audiovisuelle alternative. Il semble cependant qu’elle ne pourra totalement satisfaire et recruter de nombreux utilisateurs que si elle apporte une réponse aux limites perçues de l’audiovisuel français actuel. Pour cela, soit la France devra lâcher du lest sur les règles qui le régissent, soit Netflix devra trouver des moyens de les contourner en produisant lui-même des contenus exclusifs très qualitatifs » analyse Anne-Cécile GUILLEMOT, co-fondatrice de Dynvibe et responsable des études.

















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings