stephanelarue.com

La Difficulté de vivre de Thomas Boulze


Publié le Mardi 11 Novembre 2014 - modifié le Mercredi 12 Novembre 2014 - 21:56


La Difficulté de vivre de Thomas Boulze
"Tenace, je m'obstine – je crache à la gueule de la maladie.

Je deviens l'homme révolté camusien; ayant remporté le duel contre l'immobilisme scellé de tant d'années, je deviens l'activité même, je m'affranchis de la contingence sartrienne. Dans ma poitrine, une grande voile de navire est battue violemment par le vent – je suis le volontariat héroïque et tragique de Rimbaud, je chevauche un destin parent à celui de Lawrence d'Arabie, je suis "La Forza Del Destino" de l'opéra de Verdi. Don Quichotte résolu, je combattrai les impétueux moulins de la souffrance humaine. Du patient, je deviens thérapeute; de celui qui fut secouru, je deviens celui qui va secourir. Vain que j'étais, me voilà utile et animé; j'ai maintenant un beau devoir, qui m'enrichit et me justifie."

C'est un témoignage peu commun auquel nous convie le peintre Thomas Boulze. Plus qu'un regard sur une vie, c'est une fenêtre sur une âme: une odyssée poétique traversée par un lyrisme omniprésent, riche et référencé, qui vient rendre hommage aux plus grands artistes en un même élan, gracieux et torturé, subtil et contagieux. Une sensibilité à fleur de peau, une plume fiévreuse: "La Difficulté de vivre" est une confession qui ne laisse pas indifférent.

















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings