stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


La Maison des Absents de Raymonde Ferrandi


Publié le Mercredi 7 Mai 2014 - modifié le Mercredi 7 Mai 2014 - 14:35


La Maison des Absents de Raymonde Ferrandi
"Tout est différent, hostile. Comment moi, “la petite dernière”, ai-je la prétention de venir à bout de cette maison ? Les voix se sont tues. La maison m'apparaît dans sa réalité brutale de bête morte, qu'il va falloir équarrir et quitter."

Les objets, les lieux, la mémoire...

Triangle au sein duquel se développe "La Maison des Absents" qui évoque ce moment où il faut enlever les affaires des parents décédés de leur demeure... Où il faut désigner ce dont on se sépare et ce qui est inaliénable.

À travers les yeux de R. Ferrandi, c'est moins à une liquidation des souvenirs qu'à un dernier sursaut de ceux-ci – enfin recueillis sur la page – que nous assistons, l'auteur emplissant les espaces qui se vident, les meubles que l'on cède, les vêtements que l'on trie, d'une charge et d'une vie secrètes qui veulent perdurer.

















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings