stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


People

Le chanteur Édouardo, sous le coup d'une expulsion de la France, menace de se suicider


Publié le Samedi 3 Décembre 2016 à 07:59




Photo Facebook d'Eduardo Pisani
Photo Facebook d'Eduardo Pisani
C'est sur son compte Facebook que le chanteur Édouardo, connu pour sa célèbre chanson "Je t'aime le lundi" à poster un document de la préfecture de Police lui notifiant que sa demande de titre de séjour a été refusée et qu'il est dans l'obligation de quitter le territoire Français sous 30 jours.

Désespéré, le chanteur a expliqué qu'il a décidé de mettre fin à ses jours à la fin de l'année.
 
LE 31 DÉCEMBRE 2016, JE VAIS ME SUICIDER
On m'a enlevé le droit de rester en France. Je préfère mourir.
Le 31 décembre 2016, je vais me suicider car quitter la France m'est insupportable.
J'aimerais être enterré dans un cimetière de Paris ou de la région parisienne, même dans une fosse commune,
pourvu que mon corps puisse rester dans ce beau pays où j'ai passé une très grande partie de ma vie.
Eduardo Pisani
Edouardo

Dans les commentaires, Édouardo ajoute : 
 
En Italie je n'ai rien. On va me reconduire à la frontière à la fin de decembre, je serai à la rue et je vais mourir de froid le jour même. Je préfère me suicider avant que la police arrive.

 Tu me proposes d'aller vivre à Naples sous une tente alors qu'à Paris j'ai un logement ? Au nom de quoi je dois être expulsé ? Quel est mon crime ? Mon crime c'est de ne pas être français. Mon crime c'est d’être un ressortissant d'un pays européen. Mon crime c'est de toucher le RSA, mon crime c'est d'avoir la CMU, mon crime c'est d’être une charge pour le système d'assistance sociale français, mon crime c''est d’être divorcé, mon crime c'est de ne pas avoir d'enfants, mon crime c'est de ne pas être un exilè politique. On me fout dehors au nom des droits de l'homme. C'est le monde à l'envers.

Je connais le chanteur, il n'a rien d'un délinquant et galère comme de très nombreuses personnes (de plus en plus) en France, juste une personne qui adore la France et qui veut rester dans un pays où il se sent bien et qui n'a plus aucune attache en Italie. Il ne vole pas, il insulte personne, il tente de vivre sa vie comme il le peut. Il est hallucinant que la préfecture lui reproche d'être une charge pour l'état.

Édouardo est, aujourd'hui, devenu poète, en février dernier il s'est porté candidat à l'Académie Française et habite chez Emmaüs...

Nous espérons qu'il continuera à lire ses textes et surtout qu'il arrivera à rester en France, il le mérite !

Stéphane Larue