stephanelarue.com

Le patron du CSA assume sa décision et estime n'avoir fait aucune erreur


Publié le Mercredi 30 Juillet 2014 - modifié le Mercredi 30 Juillet 2014 - 14:10


Le patron du CSA assume sa décision et estime n'avoir fait aucune erreur

Depuis hier, le CSA est au centre de vives critiques après avoir refusé de laisser passer la chaîne LCI en gratuit sur la TNT, mais aussi Parie Première et Planète +.

Olivier Schrameck, le président du CSA assume sa décision sur France Info.


Il explique : "Nous avons la conviction que nous avons ni erreur de fait, ni erreur de droit, ni erreur d'appréciation"

Olivier Schrameck rappelle que le CSA est le "garant de l'équilibre, l'harmonie et l'évolution positive du secteur audiovisuel en France". "E

n prenant en compte le contexte existant sur le plan économique
"
, le président du CSA affirme avoir pris la bonne décision.
 
Alors que les dirigeants de LCI et du groupe TF1 estiment que cette décision met en péril l'avenir de la chaîne et de ses 247 salariés, Olivier Schrameck réplique que "ce sera la décision de TF1. Personnellement, je souhaite que le groupe accepte de maintenir cette chaîne".


















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings