stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


Lettre ouverte après le dérapage d'Enora Malagré sur la trisomie


Publié le Vendredi 27 Juin 2014 - modifié le Vendredi 27 Juin 2014 - 17:13


C'est depuis une phrase scandaleuse concernant la Trisomie qu'Enora Malagré a tenue dans l'émission Touche pas à mon poste sur D8, qu'une prof (Maud Lacroix) a envoyé une lettre ouverte sur Facebook à l'attention de la chroniqueuse.

Enora Malagré avait dit :
"J’étais si vilaine à la naissance que ma mère a cru que j’étais trisomique."

"Lettre à l’attention dEnora Malagré page officielle Enora Le Soir Officiel, suite à ses propos discriminatoires sur les personnes atteintes de trisomie :

Enora, chère Enora.

Après ton interview plutôt vulgaire du grand Pharell Williams, je te portais déjà moins dans mon cœur. Mais je continuais tout de même à regarder la formidable émission de Cyril Hanouna, « Touche Pas à Mon Poste (TPMP) », non seulement pour le divertissement qu’elle induit, mais également pour la personne de Cyril Hanouna, qui est une bonne personne et un être aussi drôle que sensible.

Mais ton dérapage d’hier soir me pousse à revoir ma position sur l’intérêt de cette émission. Hé oui... je ne suis qu’une simple téléspectatrice, et comme tout téléspectateur « lambda » je fais vite l’amalgame. Mais comme tu le dis si souvent: « Le téléspectateur a souvent raison ».

Tu as déclaré hier : « J’étais si vilaine à la naissance que ma mère a cru que j’étais trisomique. »

Enora, j’aurais une question à t’adresser : Quel âge as-tu ma petite ?

Il paraît que tu as 33 ans. Mais j’ai désormais de sérieux doutes quant à ton âge mental...

Chaque année, environ 7.500 enfants naissent avec un handicap.

Chaque année, environ 7.500 parents d’enfants vont devoir s’inquiéter de l’avenir de leur enfant. Ils vont devoir se projeter en se demandant comment permettre à leur enfant d’évoluer au sein de cette société qui a sérieusement besoin d’une rééducation.

Chaque année, on estime alors qu'environ 7.500 enfants handicapés rentreront en pleurs de l’école, car des camarades se seront moqués de leur différence. Et là, je te parle des plus chanceux ! De ceux qui ont la chance d’avoir « l’autorisation » suprême de suivre une scolarité!

Je te l’apprends peut-être aujourd’hui, Enora, petite, mais la trisomie est un handicap, et non un critère de beauté. Je suis persuadée que tes parents t’ont dispensé une éducation irréprochable, et qu’ils t’ont inculqué de vraies valeurs... Mais alors, qu’en as-tu fais ? Penses-tu que de tels propos étaient indispensables à la télévision?

Sache, Enora, petite, que la cour de récré dans laquelle tu batifoles, est la cour des grands.

À 33 ans, tu es désormais une grande fille. Et comme toutes les grandes filles, tu devrais présenter tes excuses auprès de toutes ces personnes, enfants, et adultes, qui souffrent au quotidien de ce type de remarques dont tu as fait preuve d’éloquence.

Et comme je suis gourmande et plutôt sévère, j’irai plus loin. Une grande fille de ton envergure ne devrait pas se contenter de présenter des excuses. Elle devrait également manifester sa bonne volonté et sa sincérité en faisant un don à une association propre à la trisomie.

Voyons Enora, tout le monde attend...
"



















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings





sur cette page