stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


MAD Mag, Martial, chroniqueurs : pourquoi l'émission agace autant ?


Publié le Jeudi 5 Mai 2016 - modifié le Jeudi 5 Mai 2016 - 23:24


S'il y a bien une émission, en plateau, à destination des fans de téléréalité très commentée sur les réseaux sociaux, lors de sa diffusion, c'est bien le MAD Mag... en même temps il n'y a que celle-ci qui existe en France. 

Pour justifier ses audiences, le MAD Mag s'appuie surtout sur la période de diffusion de la huitième saison des Anges, la téléréalité produite par la grosse équipe. D'ailleurs l'éditorial du MAD Mag tourne essentiellement sur les candidats des Anges et celui-ci évolue au fil de ce qui se passe dans les  épisodes.

LE MAD MAG N'EST PAS UNE EMISSION "FEEL GOOD"

Cela fait longtemps que les émissions de téléréalité ne font plus leurs audiences sur de belles histoires d'amitié ou d'amour, les Anges en sont le triste constat puisque ce sont les conflits, de plus en plus fort, entre candidats qui sont mis en avant, allant même jusqu'à montrer des débuts de bagarres.

Alors soit les jeunes téléspectateurs sont tous, d'un coup, devenus agressif et c'est une demande de leur part de voir ça à la télévision, soit la violence verbale ou physique est devenu, pour NRJ12 (dans ce cas précis) est le reflet de la vie ! 

Le problème, c'est que beaucoup de fans de téléréalité s'identifient aux candidats et n'hésitent pas à utiliser la violence verbale sur les réseaux sociaux pour défende leur candidat préféré tout en créant des teams...

Le souci est que pour beaucoup de fans, il ne s'agit pas forcément d'un jeu et arrive, même à se rendre malade et pour d'autres à développer une sorte de haine très exagérée... 

Mais, et c'est encore pire, le constat est le même pour les candidats eux-mêmes puisque, même en dehors des tournages, les guéguerres continuent, fausses ou pas, juste pour le fameux buzz et ça Le MAD Mag l'a bien compris et s'en sert pour faire le buzz sur les réseaux sociaux.

Le MAD Mag, donc, s'adapte aux aspects négatifs des épisodes des Anges, et fatalement l'émission qui se devait, à la base "Feel good" pour que les téléspectateurs passent un bon moment, devient de plus en plus une émission où l'on se sent mal à l'aise tellement il y a des règlements de comptes et sur les 40 minutes d'émission, 30 minutes ne sont consacrées qu'aux clashs ! Ce qui est assumé puisque Martial le dit en début d'émission, sauf que trop de taclent en si peu de temps, cela devient un peu gênant. 

Rarement, nous entendons sur le plateau du Mad Mag dire au Twittos "Calmez-vous"...  

Comme le disait, très justement, Jeremstar (parfois il dit des choses censées) "J'ai une responsabilité sur les jeunes par rapport à ce que je dis ! " oui mais encore faut-il avoir un esprit positif, ce que beaucoup de candidats de téléréalité n'ont pas non plus et forcément, dans le MAD Mag, difficile de donner une bonne image de la jeunesse quand même dans l'émission ils ne sont pas capable de trouver des ouvertures positives.

LES AUDIENCES : HEUREUSEMENT QU'IL Y A LES ANGES

Les audiences ne sont pas aussi fortes que vous le pensez car tout dépend, en fait, des invités et comme on a l'impression qu'il s'agit toujours des mêmes candidats qui se retrouvent sur le siège rouge, forcément ça lasse les fans de l'émission et l'audience est donc, inégale. 

Ce mercredi, par exemple, Dimirti était l'invité de l'émission et avait rassemblé 321 000 téléspectateurs alors que la veille le MAD Mag rassemblait 373 000 téléspectateurs et lundi 404 000 téléspectateurs. Là nous nous rendons compte que l'émission baisse énormément en 3 jours mais ceci est vraiment dû à la faiblesse des invités. 

Mais pour remonter les audiences, la chaîne trouvé une solution... les candidats de téléréalité eux-mêmes !

En fait, la production du MAD Mag fait exactement comme la dernière saison du Mag, qui était présenté par Matthieu Delormeau, embaucher des candidats de téléréalité eux-mêmes sauf que cette année il y a une petite nouveauté, puisque ceux-ci pourraient très bien n'être de simples invités et venir en plateau régler leur compte mais visiblement ces chroniqueurs amateurs a un rôle bien précis... tacler les invités, seulement tacler car ils n'ont pas réelles chroniques... et ceci permet, tout simplement, de créer le buzz et de faire parler de l'émission.  

D'ailleurs, vous remarquerez que la chaîne a, entre autres, embauché deux nouvelles chroniqueuses, Mélanie et Milla qui font partie des Anges de cette année... De quoi alimenter le buzz du programme maison !

C'est un nouveau concept un peu bizarre, mais bon, ça permet aux candidats d'exister autrement et d'avoir l'impression de faire de la télévision comme des pros.

MARTIAL, CELUI QUE LES INTERNAUTES ADORENT DÉTESTER

Il y a le cas Martial, le nouveau présentateur de l'émission. Certains le voit comme ayant une grosse tête hallucinante, d'autres comme celui qui a les dents qui raye le parquet n'hésitant pas à tout écraser sur son passage et d'autres le trouvent plutôt sympa et drôle.

Soyons clair, Martial c'est un peu tout ça (enfin la première partie) mais en regardant les réseaux sociaux on se rend compte que la plupart des fans de l'émission ne supportent pas l'animateur à cause d'une animation très prétentieuse se plaçant entre un Franck Dubosc, Jean-Paul Belmondo mais du pauvre...

Beaucoup d'internautes en ont marre de le voir chanter tout le temps, même s'il est un ancien candidat dans La Nouvelle Star, mais il ne s'agit, en effet, pas d'une émission musicale...

Pareil pour son style d'animation, nous avons tous compris que le jeune homme veut montrer qu'il a un petit talent d'acteur, et c'est en fait, comme s'il passait un casting chaque jour, en espérant qu'un producteur de cinéma lui fasse une proposition.

Le jeune homme et la production s'appuient, aussi, énormément sur le concept de Touche pas à mon poste, car il faut bien l'avouer, le MAD Mag c'est un peu (beaucoup) de TPMP à l'image de la rubrique "On s'en fout, on s'en fout pas..." Et visiblement la production est vraiment à court d'idée puisque même la partie "Tu préfères" est empruntée au "Tube de Canal +" d'Ophélie Meunier.

Enfin, le Mad Mag, devrait, en toute logique, étant la seule émission traitant de téléréalité, donner eux-mêmes des infos sur ce milieu et toutes chaînes confondues, mais si vous regardez bien l'émission, il n'y en a pas vraiment, loin de là... Il est loin le temps du Mag qui était présenté par Matthieu Delormeau où les téléspectateurs passaient un bon moment sans être crispés par l'ambiance une ambiance tendue.



















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings





sur cette page