stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue



Sélections de la rédaction

Marianne lance son nouveau site internet


Publié le Mercredi 22 Février 2017 à 16:11




Marianne lance son nouveau site internet
À l’heure où il réalise une audience historique, le site Internet de Marianne soigne ses lecteurs et leur dévoile ce jeudi 23 février une nouvelle maquette refondue de fond en comble.

Fruit de plusieurs mois de travail et s'inscrivant dans la logique bi-média de la marque, ce nouveau Marianne.net se veut plus agréable d'utilisation sur tous les supports et plus en phase avec les usages actuels d'Internet. Mais cette nouvelle version veut avant tout offrir à ses lecteurs des services privilégiés sur un site premium. 
  
Seul magazine indépendant des grands groupes, Marianne vit grâce à ses abonnés. Le nouveau site les soigne donc particulièrement en leur présentant un espace privilégié, où ils retrouvent tous les articles de leur journal mais aussi des avant-premières, des contenus exclusifs et les archives de l’hebdomadaire.

Surtout, en cette année électorale, Marianne prend le parti de redonner la parole aux citoyens, pour que le débat ne soit plus monopolisé d'en haut.

Chaque abonné dispose donc d'un espace de libre expression pour publier ses points de vue, ses idées, ses propositions… Ces contributions de Mariannautes côtoient dans un nouvel espace "Débattons !" les tribunes de spécialistes ou de politiques et les éditos de journalistes. Les meilleures d'entre elles seront sélectionnées par la rédaction pour être mises en valeur.

Avec ce nouveau site, Marianne renforce sa stratégie bi-média et compte amplifier les résultats exceptionnels réalisés depuis la redéfinition de sa présence numérique initiée fin 2015.

Grâce à celle-ci, Marianne.net a doublé sa fréquentation en 2016 par rapport à l'année précédente, en se stabilisant sur une moyenne de 4 millions de visites par mois. 2017 confirme ces résultats, en démarrant sur des bases prometteuses : Marianne.net a battu en janvier son record historique de fréquentation en dépassant les 7,5 millions de visites, soit 12,7 millions de pages vues (résultats certifiés par l'OJD/ACPM).