stephanelarue.com

Mathilde (The Voice 4) sort son premier album et donnera un concert à Paris


Publié le Mercredi 6 Avril 2016 - modifié le Mercredi 6 Avril 2016 - 12:16

Premier album Je Les Aime Tous

Disponible le 29 avril 2016 chez Naïve

En concert au Café de la Danse le 12 mai 20116


Mathilde (The Voice 4) sort son premier album et donnera un concert à Paris
Mathilde avait ému la France entière lors de sa participation à The Voice 2015 avec son interprétation magistrale de Dis, Quand Reviendras-Tu ? de Barbara. Puis elle a enchanté l’Olympia en juin dernier lors du concert de Jacky Terrasson. Aujourd'hui, elle sort Je Les Aime Tous, un album de chansons françaises (Piaf, Trénet, Barbara, Ferré, Gainsbourg, Salvador) et de ses propres compositions co-écrites avec le pianiste et compositeur Alexis Pivot.

Je Les Aime Tous est un album que Mathilde a enregistré avec la complicité amicale de Jacky Terrasson à la direction musicale, entourés de la fine fleur du Jazz (Stephane Belmondo à la trompette et au bugle, Thomas Bramerie à la contrebasse), de la génération montante du Jazz (Vladimir Medail à la guitare, Philippe Maniez à la batterie) et du formidable guitariste et chanteur brésilien Marcio Faraco. Nous vous en dévoilons deux extraits : Je Les Aime Tous et la reprise de Barbara : Dis, Quand Reviendras-tu ?

Mathilde sera en tournée dès le Printemps et l'Eté 2016 et sur toute la saison 16/17, et en particulier au Café de la Danse le 12 mai.

 

Mathilde (The Voice 4) sort son premier album et donnera un concert à Paris
Mathilde le dit elle-même : « Je ne sais pas désaimer. » Alors elle les aime tous. Tous les hommes, dans la chanson qui donne son titre à son album. Et tous les sentiments, tous les sortilèges, tous les instants d’amour. Tous les grands standards qui dessinent, dans la chanson française, le parcours rêvé du cœur.
 
Car Mathilde n’est pas seulement une voix, une personne et un envol hors du commun ; elle est aussi de ces jeunes filles d’aujourd’hui qui veulent que tout soit là, à la fois, dans le creux d’une main – le vertige du premier regard, la détresse de l’abandon, le tressaillement du désir mutin, la tendresse complice, la moire sacrée du deuil, l’âcre douceur de la nostalgie…
 
Tout cela, c’est La Javanaise, Que reste-t-il de nos amours ?, Sous le ciel de Paris, Dis, quand reviendras-tu ?, L’Hymne à l’amour, mais aussi une chanson que l’on a beaucoup prétendue interdite aux jeunes oreilles et aux heures de grandes écoutes – Les Nuits d’une demoiselle, créée par Colette Renard pour braver les censures et les machismes de l’aube des sixties. Et puis les chansons qu’écrit Mathilde, comme justement Je les aime tous. Des chansons qui disent l’urgence d’écrire et de chanter en français : « Cette langue n’est pas seulement une connexion aux mots pour aller vers les autres ; c’est aussi une reconnexion à soi. Pendant des années, j’ai eu peur de ne pas savoir gérer mes sentiments et d’être bouleversée par les émotions en chantant en français. Quand j’ai enregistré, j’ai beaucoup pleuré. »

Certains l’ont connue dans les clubs et les festivals de jazz. Mais pour des millions d’autres, c’est la chanteuse rondelette aux cheveux platine de la saison 4 de The Voice, la plus belle voix, celle qui bouleverse avec ses interprétations de Barbara ou Charles Aznavour.
 
C’est d’ailleurs à ce moment que se dessine l’idée de cet album. Oui, c’est là que se joue l’idée de Je les aime tous, sublime écrin d’une voix bouleversante sur le velours d’un groupe de jazz idéal mené par la référence absolue du piano, Jacky Terrasson, avec à la trompette l’immense Stéphane Belmondo.

















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings