stephanelarue.com

Paul Loup Sulitzer préface un thriller psychologique du sexologue Erick Dietrich


Publié le Vendredi 26 Avril 2013 - modifié le Vendredi 26 Avril 2013 - 12:15


Paul Loup Sulitzer préface un thriller psychologique du sexologue Erick Dietrich
Un Thriller dérangeant, un climat troublant, un univers surréaliste et des personnages énigmatiques.

Préfacé par Paul-Loup Sulitzer, le maître incontesté du « western financier », auteur de nombreux best-sellers. De la même façon que les personnages du roman, nul n’en sortira indemne. Tout comme Dante l’écrivait en son temps dans la Divine Comédie : « vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance. »

Ce Thriller psychologique nous entraîne dans une réflexion qui fait froid dans le dos.

Seul, dans une chambre d’hôtel, Cédrick contemple le miroir qu’il vient de briser. Les fragments lui renvoient l’image de sa déchéance, le reflet d’un homme tourmenté. Notre héros, en pleine métamorphose, se lance ainsi dans une spirale apocalyptique. Il y incarne un virologue jouant les apprentis sorciers pour sceller le destin de l’humanité et tenter d’exister enfin. Parviendra-t-il à échapper aux tentacules des femmes extraverties dont le charme vénéneux le fait succomber ? Arrivera-t-il à trouver la femme chimérique qui le hante, à accéder à la sérénité et à donner un sens à sa vie ?

Ce polar érotico-scientifique n’est pas sans rappeler une affaire au parfum de scandale ayant défrayé la chronique récemment. Erick Dietrich fait plonger ses personnages dans les eaux troubles du complot, de la froide vengeance, des dérives sexuelles et décrypte ainsi les maux qui rongent la société moderne.

Des questions philosophiques telles que l’utopie humaniste, la tentation prométhéenne et le devenir de l’homme sont soulevées. Ainsi, est ouvert un débat d’ordre bioéthique sur le respect de l’être humain. Jusqu’où iront les avancées dans les domaines du génie génétique et des nouvelles technologies médicales ?

Erick Dietrich tire ici la sonnette d’alarme, le dépassement des limites peut en effet faire craindre une perte d’humanité. À trop vouloir jouer avec les allumettes, l’homme s’expose inéluctablement à allumer un brasier.

Erick Dietrich a grandi en Algérie. Il a fait ses études de médecine à Paris, puis à Lille, avant de travailler comme thérapeute sexologue à Paris et à Perpignan.



















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings