stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


SOLAt : Voici le clip du single "Dealers de rêves"


Publié le Lundi 23 Décembre 2013 - modifié le Lundi 23 Décembre 2013 - 16:08


SOLAt : Voici le clip du single "Dealers de rêves"
LES PAROLES :

"Encore un ptit texte en guise d'essai, la mise laissée est une fois de plus le risque d'un vif décès. A peine j' pose qu' j'ai peur d' l'erreur ! Faut baisser la tête pas s' planter quand mon instru' trace dans les sentiers.

Mais entier, j' arrive au bout d'une partie de moi-même, mes thèmes galopent par-delà les plaines du Hip Hop, ma foulée donne le BPM sous des nuées d' Cheyenne, étant au top 10 des problèmes qui hantent leur totem.

Musicalement j'erre sans équipes, j' fais taire mes flips, je serre mes tripes, en guerre pour ne pas mettre à terre le slip, J'vise pas le hit pour bien m'ramasser le coin d'la face pour un rien d'argent sans qualités. Loin d' là :

1, 2, 3, 4 mois dans la mêlée, trop court délai. Ramasse tes rêves moins ceux qu'ils t'ont volé, l'idylle a cessé, t'es puni d' liberté, et puis toi t'étais juste un petit vent d'été.

Tes beaux clichés et tous tes artifices n'apportent que du vent,
Il faut juste de l'âme dans ce mouvement, mouvement...

Je me lasse des grosses caisses, des fausses fesses, des guns, des liasses de Scarface qui alimentent les messes basses des jeunes. Ces sujets lisses des States glissent dans les préjugés des masses en France et finissent en logo « Tess » en grandes surfaces.

Pendant qu'ces fossiles au faux style défilent, d'autres bossent des piles de projets sur un vieux poste à piles... et restent tranquilles en promo, habiles au micro, car l'art est au produit ce que l'impalpable est au kilo.

Telle la scène du crime dans 'L'étranger', mes rimes vont déranger, quand j'vois l'image qu'on vous donne d'une vie d' frime et rangée, mais ça va changer, danger, car quand j'vais m'venger des 'Dealers de rêves', j'vous dis pas c'qu'ils vont manger.

Sexion d'Assault, la Fouine, là c'est dit, sont un garrot, étouffent des tonnes de MC qui voudrait faire leur boulot. Toute l'oseille qui fait savoir 'ces fonds d'savoir-faire' est une somme qui devrait servir l'art, nos repères.

Les nymphos sur capot d'merco, les pseudos caïds en croco, pour info: un seul mot d'Oxmo sonnerait moins faux ! Latino tue les a priori que font les sots et dans le même temps, sur le beat, fait des bonds des sauts.

Tes beaux clichés et tous tes artifices n'apportent que du vent,

Il faut juste de l'âme dans ce mouvement (...) "



















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings





sur cette page