stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


Suzanne Vega : Un nouveau single "We Of Me" et l'album à paraitre le 14 octobre


Publié le Samedi 27 Août 2016 - modifié le Samedi 27 Août 2016 - 22:48


Suzanne Vega : Un nouveau single "We Of Me" et l'album à paraitre le 14 octobre
Suzanne Vega rend hommage à l’excellente auteure Carson McCullers en sortant un nouvel album intitulé Lover, Beloved:Songs from an Evening with Carson McCullers” sur Cooking Vinyl, le 14 octobre 2016.

Admirant le travail de McCullers depuis longtemps, Suzanne Vega avait déjà la détermination, en étant jeune, que « si jamais je veux jouer un personnage à tout moment dans l’avenir, je pourrais jouer cette femme ». Sur son nouvel album, Vega habite le caractère extraordinaire de McCullers et interprète la vie d’une femme qui, révoltée par la politique et le racisme de son éducation en Amérique du Sud, est arrivée à New-York au début de la vingtaine et est devenue l’une des lumières littéraires du 20ème siècle.

“Lover, Beloved” est une collection de 10 titres de la comédie musicale “Lover, Beloved: An Evening With Carson McCullers”. Dans la pièce, McCullers est montrée à deux moments historiques qui ont changé sa carrière: le premier, en 1941, quand The Heart Is A Lonely Hunter l’a propulsée vers la gloire littéraire, et le second peu avant sa mort, comme un reflet émouvant sur sa vie et son travail.

Les chansons, qu’elle a co-écrit avec un ami de longue date et son collaborateur scénique Duncan Sheik, capturent avec richesse l’essence de la profondeur des mots et des pensées philosophiques avant-gardistes sur le genre et l’amour. « Je sens que les idées et les pensées de McCullers sont très modernes » dit Vega, « et elle les es incarne d’une façon qu’aucun autre auteur le fait. Elle essayait de les vivre et payait le prix pour ça. »

Les enregistrements de “Lover, Beloved” évoquent Gerry Leonard et l’atmosphère de son jeu de guitare électrique, sur un beau lit acoustique avec piano, basse, batterie, accordéon, trombone et clarinette. McCullers elle-même était une pianiste classique accomplie  et le lyrisme de son écriture reflète cette musicalité innée. Cela ne fait que renforcer davantage la dynamique entre les mots et la musique de l'album.




















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings





sur cette page