stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


The Beatles : US Albums disponible dès le 20 janvier


Publié le Mercredi 8 Janvier 2014 - modifié le Mercredi 8 Janvier 2014 - 12:38


Pour commémorer le cinquantenaire de la première visite des Beatles aux États-Unis et leurs débuts historiques à l’émission télévisée The Ed Sullivan Show, un coffret intitulé The U.S. Albums paraîtra le 20 janvier prochain chez Apple Corps Ltd./Capitol/Universal Music. Outre les 13 albums qui couvrent la période depuis la sortie de Meet The Beatles ! en 1964 à celle de Hey Jude en 1970, ce coffret contient un livret de 64 pages richement illustré (photos des Beatles, matériel publicitaire de l’époque…) avec un nouvel essai de l’écrivain Bill Flanagan, grande figure de la télévision américaine.

 

Les albums américains des Beatles sont différents de leurs albums anglais sur plusieurs points : la liste des titres qui les composent n’est pas la même, tout comme les mixes des chansons, les titres des albums et leurs pochettes. Les albums sont livrés en mono et en stéréo, à l’exception de The Beatles’ Story et Hey Jude qui sont disponibles uniquement en stéréo.

 

Le 7 février 1964, les Beatles atterrissaient à l’aéroport JFK à New York pour y être accueillis par une foule de fans hystériques entassés à la porte de débarquement dans l’espoir d’entrevoir John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr fouler le sol américain pour la première fois. Deux jours plus tard, le 9 février, 74 millions de téléspectateurs américains et des millions d’autres au Canada regardaient la chaîne CBS pour assister aux débuts des Beatles à la télévision américaine sur le plateau du Ed Sullivan Show. Lors de cet événement, culturellement marquant dans l’histoire des États-Unis et qui demeure également l’un des moments de télévision les plus vus de tous les temps, les Beatles jouèrent cinq chansons en direct. La « Beatlemania », qui battait déjà son plein dans le pays d’origine des Beatles, déferlait soudain sur l’Amérique et le reste du monde. L’Invasion britannique (the British Invasion) venait de commencer !

 

Après avoir captivé l’attention de l’Amérique du Nord chez Ed Sullivan, les Beatles se rendaient à Washington DC pour donner leur premier concert américain, le 11 février, au Washington Coliseum devant 8 000 fans. Ils retournaient ensuite à New York pour deux concerts complets au Carnegie Hall le 12 février. Et le 16 février, ils faisaient leur deuxième apparition sur le plateau du Ed Sullivan Show en direct du Deauville Hotel à Miami Beach, en Floride. L’audience de cette émission fut presque aussi importante que celle de la semaine précédente pour leurs débuts. Près de 70 millions de téléspectateurs, soit 40 % de la population américaine, étaient devant leur poste pour regarder le groupe.

 


















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings