stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


Voici l'étrange plainte (et très drôle) d’Anaïs Sanson contre Vivian


Publié le Lundi 10 Août 2015 - modifié le Lundi 10 Août 2015 - 20:34


Cela fait pas mal de temps que la candidate de téléréalité, Anaïs Sanson, est fatiguée des idioties de Vivian des Anges de NRJ 12 à son encontre et elle a été jusqu'à porter plainte contre le jeune homme qui s'en amuse sur les réseaux sociaux heureux de se dire "en cavale". 

C'est le blogueur qui réalise des interviews dans une baignoire qui dévoile cette fameuse plainte sur son site internet.

On notera que sur cette plainte le nom de famille de Vivian apparaît clairement et n'a pas été "flouté" par le blogueur, ce qui est tout de même très indélicat. 

La jeune femme explique à la police qu'elle n'en peut plus et que "cette situation nuit gravement à sa vie professionnelle et familiale"

Anaïs, qui dans sa plainte, n'hésite pas à faire sa promotion, chiffres à l'appui sans oublier les émissions pour laquelle elle a participé, donnant l'impression qu'elle présentait son CV, ce que les policiers devaient clairement s'en moquer, explique que c'est la production (laquelle ?) qui l'a incité à déposer plainte contre Vivian.

Mais un détail assez amusant et qu'elle dit qu'elle est "intermittente de la téléréalité" ! Un nouveau métier, donc, et nous avons hâte d'apprendre l'ouverture d'une école des candidats de téléréalité pour former les élites qui feront la France demain. 

Plus sérieusement, la plainte d'Anaïs Sanson est ici et la suite ICI si vous souhaitez en savoir plus sur cette affaire que François Hollande devrait prendre vraiment au sérieux avant que notre pays plonge à cause de Vivian et Anaïs.

La police n'aurait-elle pas autre chose à régler de plus urgent ?



















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings





sur cette page