stephanelarue.com
Stéphane Larue Stéphane Larue


Voici le concept du docu-réalité "Mariés au premier regard" qui sera diffusé sur M6


Publié le Mercredi 19 Octobre 2016 - modifié le Mercredi 19 Octobre 2016 - 10:35


Alors que les sites ou applications de rencontres se multiplient et que les moyens de trouver le partenaire idéal semblent plus nombreux qu’auparavant, un constat s’impose depuis quelques années : la vie en concubinage est plus tardive que par le passé, le nombre de mariages baisse, la durée de vie de ces unions est plus courte qu’auparavant et le taux de divorce plus élevé. Aujourd’hui, on compte 13 millions de célibataires dans l’Hexagone…

Alors, comment faire pour rencontrer l’âme sœur ? Faut-il compter uniquement sur la chance, sur le hasard ? Ce hasard ne peut-il pas être aidé par la science ?

Catherine Solano (médecin sexologue et andrologue), Pascal de Sutter (docteur en psychologie) et Stéphane Edouard (sociologue de couple) en sont persuadés et ont organisé une expérience inédite pour tester la compatibilité amoureuse. Ils ont analysé des profils et réalisé des tests scientifiquement reconnus sur des hommes et femmes célibataires de 25 à 45 ans afin de former des couples qui ont, selon les résultats de leurs études, tout pour vivre une relation durable.

Et pour donner vie à cette relation durable, les couples commenceront par prendre l’engagement le plus fort qu’il soit possible de prendre : le mariage. C’est ce jour-là, et non avant, qu’ils se rencontreront devant le maire et leur famille qui elles-aussi feront leur connaissance mutuelle ce jour.

Deux choix s’offrent alors à eux : oui ou non. S’ils se disent oui, les nouveaux mariés partiront en voyage de noces et, à leur retour, emménageront ensemble pour se découvrir au quotidien. Après plusieurs semaines de vie commune, ils devront décider s’ils restent mariés ou s’ils divorcent. 

Pour évaluer le taux de compatibilité des célibataires, les experts ont décrypté scientifiquement les facteurs d’attractivité qui existent entre un homme et une femme grâce à différents tests

Tests sociologiques

On retrouve parmi eux, des tests développés par Stéphane Edouard lui-même :

✔ Un “modèle de compatibilité”

✔ Un test de masculinité-féminité

✔ Un test “feuille de route” destiné à mesurer l’avancement des célibataires dans leur projet, ainsi que la compatibilité de leurs objectifs personnels sur le long terme

Tests psychologiques

Destinés à questionner les participants sur leur vie et habitudes quotidiennes, ces tests peuvent être scindés en trois parties :

✔  Tests de personnalité. Pour trouver des personnalités compatibles, les experts ont eu recours au très connu test de personnalité, le “Big Five”. Ce test dont la fiabilité est mondialement reconnue s’appuie sur 5 grands facteurs de personnalité, à savoir, l’ouverture à l’expérience, la conscience professionnelle, l’extraversion, l’agréabilité et le neuroticisme.

✔  La psychologie amoureuse. Pour Catherine Solano “ces questionnaires permettent d’analyser les besoins sentimentaux des participants pour qu’ils puissent trouver une personne sur la même longueur d’onde sentimentale, amoureuse et sexuelle de manière à entamer une relation durable”.

✔  Le fonctionnement sexuel. Les attentes sexuelles et la capacité d’être sur la même longueur d’onde.

Tests de complémentarité physique

Ces tests permettent d’analyser l’attractivité physique entre 2 personnes. Pour Stéphane Edouard “le but de ce procédé n’est pas de rechercher le physique parfait mais d’éliminer les personnes avec lesquelles on n’arrive pas à se projeter”.

Tests d’attractivité auditive

Pour Pascal de Sutter “la voix joue un rôle très important dans l’attirance entre un homme et une femme, une voix peut être rédhibitoire dans le test de compatibilité même si d’autres points concordent”.

Tests olfactifs

Ces tests ont pour but d’analyser l’attractivité chimique entre 2 personnes. Pour Catherine Solano “génétiquement on a plutôt tendance à être attiré par quelqu’un qui a un groupe tissulaire très diffèrent du nôtre et cela peut se repérer par l’odeur corporelle”. Pascal de Sutter ajoute “qu’il existe des odeurs corporelles qui sont totalement rédhibitoires pour certaines personnes.”

Le 7 novembre sur M6 à partir de 21h
 



















Sélections de la rédaction | France et Monde | On en parle sur Twitter | C'est dit ! | Médias | People | Téléréalité | Musique | Cinéma | Multimédia et Jeux vidéos | Livres / BD / Mangas | Spectacles | Séries TV | Insolites | Castings





sur cette page